Les mandarins étaient recrutés sur concours, dont l’épreuve principale était une dissertation suivie d’un oral. L’examinateur,se caressant la barbe, s’interrogeait :« Vous avez écrit dans votre dissertation : “à l’époque de l’empereur Yao, Gao Tao était en charge de la justice ; alors qu’il allait procéder à une exécution, et qu’il avait par trois fois prononcé : ‘Qu’on le tue !’, par trois fois l’empereur Yao dit : ‘Qu’on le libère !’.” De quel classique cette anecdote est-elle extraite ? » Le candidat s’inclina, ce qui lui donna le temps de prendre une contenance, mais il n’y eut qu’un très bref instant de silence.« Je l’ai inventée », fut sa réponse. Le professeur ne sut quoi admirer le plus, de l’aplomb du candidat à l’écrit, de sa franchise à l’oral, ou de la finesse de son analyse. Il se dit que le ministre serait plus à même de porter un jugement. Il savait que la copie du candidat était apparue à ce dernier, de loin, comme la meilleure de toutes.

Auteur: Hervé Dumez

Télécharger cet article